Editos

Le blog de Pierre Auguste

Vers les formations en entreprise 1/4-Une autre répartition des tâches

 

La montagne étatique s'est mise en travail. Cent fois sur les métiers elle remet son ouvrage. Elle a promis monts et merveilles. Dans les vallées et dans la plaine retentissent les cris des douleurs d'enfantement.

La création d'un système de formation des hommes est un processus en permanente gésine. Il ne faut pas s'en étonner. Savoir et savoir-faire sont d'étranges « matières » immatérielles en perpétuelle expansion, insécables, incompressibles.

Lire la suite...

 

Vingt-et-une leçons. Méditation

 

 

Cette vingt-et-unième et dernière leçon de l'ouvrage de Yuval Noah Harari m'a paru quelque peu vaporeuse. Nous savons maintenant qu'en son jeune âge il a appris à apaiser son esprit en surveillant les flux d'air entrant et sortant par ses narines.

Je m'abstiendrai de tout commentaire mais je ne peux résister à mon démon de la taquinerie. J'avouerai que je m'interroge pour savoir comment il fait pour maîtriser ses nerfs quand il est enrhumé.

Lire la suite...

 

Vingt-et-une leçons. Sens

 

 

 Dès la première phrase de son discours de la méthode, Descartes a déclaré que « Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée . »

 Yuval Noah Harari et moi n'avons sans doute pas bénéficié du même partage. Voilà qu'en sa vingtième leçon, page 521, votre historien de l'humanité vous apprend que « La première chose que vous devez savoir sur vous c'est que vous n'êtes pas un récit. »

 Pourquoi diable dire si tard cette première chose à savoir, que Descartes eût sans doute dite « bille en tête ? » Bigre, tant de papier pour en arriver là !

Lire la suite...

 

Vingt-et-une leçons. Éducation

 

 

Quand on ouvre la rubrique « éducation », on ne sait jamais ce qui va en sortir. Chacun en a sa définition, ses contenus, ses pratiques.

C'est d'abord une floraison des appellations dans des structures à vocation pourtant globalisante.

 Nous avons chez-nous un ministère de l'Éducation Nationale. Son personnel veut se limiter à l'enseignement et laisser l'éducation aux bons soins des familles. Les entreprises attendent des Institutions qu'elles leur « fournissent », en temps voulu, des personnels compétents, prêts à l'emploi ayant spécialement reçu une formation pour toutes leurs activités. La cité appelle à la formation et à l'éducation du citoyen.

 Pour parfaire l'édifice, il faut se souvenir que l'on ne peut, faire d'éducation physique sans le ministère des sports, développer la culture et dispenser l'enseignement supérieur et l'enseignement agricole sans les ministères éponymes.

Lire la suite...

 

Vingt-et-une leçons. Science fiction

 

 

La lecture de cette dix-huitième leçon m'a laissé perplexe. J'ai l'impression de n'avoir pas bien compris. En d'autres temps, j'eusse été justiciable d'un redoublement. J'attendais de la science fiction. On m'a annoncé tout de go en sous-titre que « Le futur n'est pas ce que vous voyez au cinéma. ».

Je croyais déjà le savoir. On m'a surtout parlé de films américains que je n'ai jamais vus et que je ne peux résumer.

 On m'a rappelé les projections d'Aldous Huxley qui m'avaient fort impressionné quand je les ai lues il y a sept décennies.

 La présente leçon est surtout faite de considérations morales dont je n'ai pas saisi le lien avec le sujet annoncé.

Lire la suite...

 

Vingt-et-une leçons. Post-vérité

 

 

La fine fleur de notre société est éblouie par le vocabulaire. Elle se nourrit de l'intellectualisme des États-Unis d'Amérique.

Pour s'en convaincre, il suffit de suivre du coin de l'œil et d'écouter du coin de l'oreille, les productions culturelles, médiatiques, publicitaires et politiques qui ont pour cible la frange de notre population attentive à tout ce qui vient du ponant.

Pour être « in » il faut capter les vents d'ouest qui nous apportent les tempêtes, les perturbations, les giboulées, les concepts indispensables.

Lire la suite...

 

Vingt-et-une leçons. Justice

 

 

La justice est un grand mot. Par ses deux principales acceptions il désigne, soit une valeur morale, soit l'institution qui en est la garante.

Ce n'est pas par hasard que la justice, et l'injustice sa sœur jumelle, fassent grand bruit. Les gros temps socio-politiques courent en même temps, chez-nous et dans le vaste monde.

Yuval Noah Harari consacre sept pages et-demie à ces menues-lacunes de la justice des hommes qui remontent à la nuit des temps et semblent s'obstiner à durer autant que l'humanité.

Lire la suite...

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 de 114